Nord-Kivu : un civil et deux militaires tués à Eringeti par les ADF (société civile)


Un civil et deux militaires ont été tués mercredi 29 janvier des ADF à Eringeti, une localité du territoire de Beni, située à plus ou moins 60 Km au Nord-Est de la ville de Beni (Nord-Kivu).

Selon le président de la société civile locale, Bravo Vukulu, le civil tué est identifié comme pasteur de l’église anglicane d’Eringeti. Mais, d’autres sources sécuritaires parlent également de deux militaires FARDC tués pendant cette attaque rebelle.

« C’est à 6h30 que les ADF ont fait incursion dans la localité d’Eringeti et plus précisément sur l’axe routier Eringeti-Kainama à plus ou moins un kilomètre d’Erigenti centre dans un lieu qu’on appelle Bunakere. Ce lieu où il y a une position militaire des FARDC a été la cible d’une attaque des ADF. Le bilan disponible que nous avons est d’un civil, pasteur de son état tué », a déclaré Bravo Vukulu.

Il a par ailleurs appelé les FARDC à poursuivre « sans relâchement » la traque des ADF pour ne pas permettre la réorganisation de ce groupe armé :

« Nous savons que ce sont des ADF qui sont venus pour attaquer l’armée et nous voulons dire ceci : depuis la conquête de Medina par les FARDC nous avons constaté un relâchement des opérations, c’est ainsi que nous sommes en train d’appeler encore une fois nos forces armées de réactiver les opérations pour ne pas laisser le temps à l’ennemi de se réorganiser et venir nuire à notre quiétude ».

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner