Maniema : sept jours de moratoire aux groupes armés pour déposer les armes

Tous les groupes armés de la province du Maniema ont sept jours de moratoire, soit jusque samedi 15 février, pour déposer les armes, a affirmé lundi 10 février le gouverneur de province, Augustin Musafiri. Devant la presse à Kindu, il a réitéré son appel demandant à tous ces groupes armés de rechercher la paix.

Tous ceux qui se rendent auront le choix d’intégrer la police, l’armée, ou encore de revenir à la vie civile, a promis Augustin Musafiri.

« Le Président de la République nous a demandé que tous les Congolais habitant dans le Maniema qui ont pris des armes, les remettent volontairement, comme ça s’est passé au Sud-Kivu. Dans ce cas, il n’y aura pas de poursuites pour tout le monde », a déclaré le gouverneur Musafiri.

Après le moratoire, le gouverneur indique que le gouvernement central prendra ses dispositions pour récupérer ces armes, « même par force. »

Vous pouvez suivre l’intégralité du message du gouverneur du Maniema dans cet extrait sonore.

Son

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner