Lomami : les autorités de Lubao préoccupées par les morsures canines

Trois cas de morsure canine, dont un décès, ont été enregistrés cette année dans la cité de Lubao, dans la province de Lomami. Le dernier cas remonte à la semaine dernière, a indiqué l’inspecteur agricole du territoire de Lubao, Ali Mpesha, lundi 17 février sur les ondes de Radio Okapi. Un garçon de dix ans est décédé après avoir été mordu par un chien enragé.

Plus de 30 décès dus aux morsures des chiens, selon Ali Mpesha, ont été enregistrés l’année dernière dans ce territoire. Cependant, il n’y a pas de vaccins antirabiques sur place.

« Depuis le mois de janvier, nous avons eu trois cas de morsure. Nous avons enregistré la mort du jeune garçon de dix ans. Les années antérieures, nous avions eu plus de trente cas ici à Lubau. L’administrateur de territoire a appelé la population éleveur de cesser l’élevage des chiens pour prévenir la rage », a-t-il expliqué.

Selon toujours l’inspecteur agricole du territoire, pour prévenir des nouveaux cas, l’administrateur du territoire a autorisé l’abattage systématique de tous les chiens en divagation.

« Les services vétérinaires n’ont pas de vaccin et sérum antirabiques pour des tels cas. Nous n’avons que la décision de l’administrateur qui interdit l’élevage et la divagation des chiens sur la voie publique », a-t-il expliqué.

Il invite tous les habitants, qui ont des chiens, à les faire vacciner pour prévenir et sauver des vies humaines. 

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner