Sud-Kivu : un mort et trois blessés parmi les déplacés à Bijombo (MONUSCO)


Une personne est morte dans les camps des déplacés de Bijombo, dans les hauts plateaux d’Uvira et celui de Mikenge à Mwenga dans le Sud-Kivu, lors d’une attaque menée mercredi 19 février, par des personnes non identifiées. Selon le chef de bureau de la MONUSCO dans la province, Karna Soro, trois autres déplacés sont blessés.

Selon le chef de bureau de la MONUSCO/Sud-Kivu et Maniema, Karna Soro, cet incident est intervenu dans la soirée.

« Des personnes non identifiées ont ouvert le feu sur les déplacés du site de Bijombo. Ils ont blessé 4 personnes dont un enfant. Malheureusement, l’un d’eux est décédé. Aucune raison ne peut justifier ce qui se passe dans les hauts plateaux », a affirmé Karna Soro.

Pour lui, les Forces armées de la RDC, avec l’appui de son institution ont vite réagi et repoussé ces assaillants.

Il assure que toutes les dispositions sont prises par les FARDC avec l’appui de la MONUSCO pour sécuriser les civiles et surtout les déplacés.

« Mais avant, une colonne de personnes non identifiées faisaient des tours vers le site des déplacés de Mikenge. C’était autour de 120 personnes lourdement armées. Immédiatement, nous avons réagi avec l’armée (FARDC) avec un dispositif armé de protection des déplacés. Ce qui a permis de mettre en déroute toute cette troupe et s’est dispersée », poursuit Karna Soro.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner