Haut-Katanga : la situation des Droits de l’homme est « préoccupante », (CNDH)


Le président de la Commission nationale des droits de l’homme (CNDH), Mwamba Mushikonkwe Mwamus, a déclaré que la situation des droits de l’homme est « préoccupante » dans le Haut-Katanga, à l’issue de sa rencontre lundi 2 mars à Lubumbashi avec les Organisations de la société civile.

Par ailleurs, il reconnait que les autorités provinciales ont posé certains actes allant dans le sens de lutter contre des violations des droits de l’homme dont la suppression de certaines barrières sur toute l’étendue de la province, mais beaucoup reste à faire.

« La situation des droits de l’homme est préoccupante, bien sûr il y a quelques avancées. Nous avons passé en revue la situation des femmes qui sont dans les mines qui subissent des cas de violations des droits de l’homme de nature de violences sexuelles. Il y a aussi les problèmes de tracasseries. Bien sûr, il y a des mesures du gouvernement provincial qui interdisait en son temps les barrières sur toute la province mais, il y a encore les cas isolés des brebis égarées qui continuent à surprendre la population et ces cas sont dénoncés », a déclaré le président de la CNDH, Mwamba Mushikonkwe Mwamus.

Le président de la CNDH a, par ailleurs, déploré d’autres arrestations arbitraires dans la province.

« L’homme le plus fort peut spolier les concessions d’une autre personne. Nous avons beaucoup des mining mais, le droit au travail est aussi violé. Par rapport au droit économique, il y a le problème des petits commerces que les étrangers sont en train d’exercer alors que c’est le domaine réservé aux nationaux. Il y a le problème des arrestations arbitraires, il y a beaucoup des situations qui ne militent pas pour la promotion et la protection des droits de l’homme ».

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner