Coronavirus en RDC : la ministre de l’Economie appelle à éviter la hausse illégale des prix

La ministre de l’Economie, Acacia Bandubola, appelle les opérateurs économiques au respect des dispositions légales dans la fixation des prix. Dans un communiqué publié jeudi 19 mars, elle les invite à afficher « une attitude de responsabilité et de solidarité au gouvernement de la République et à la population en ces moments difficiles que traverse la RDC. »

Mme Acacia Bandubola demande à éviter d'augmenter les prix des produits alimentaires et sanitaires indispensables à cette période de crise liée à la pandémie Coronavirus.

En effet, une flambée de prix est observée sur le marché à la suite de l’épidémie du coronavirus,

Dans certaines villes comme le Nord-Kivu, un bol de haricot frais localement appelée « Murongo » est passée de 1 400 (0,82 USD) à 3 000 (1,76 USD) Franc congolais, alors que celui de la farine de manioc est passé de 400 (0,23 USD) à 1 000 Francs congolais (0,58 USD).

La ministre de l’Economie met en garde tous les opérateurs économiques qui ne vont pas respecter les dispositions légales en matière de fixation des prix.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner