Kisangani : controverse entre la REGIDESO et la société civile sur le paiement des factures d'eau

La direction provinciale de la Régie de distribution d’eau (REGIDESO) a annoncé samedi 4 avril à la population de la province de la Tshopo que les factures de consommation d'eau devraient être payées normalement jusqu'à nouvel avis. Ce message a été rejeté par la société civile, forces vives de la Tshopo, soutenant que le gouvernement central avait annoncé il y a quelques semaines, la suspension du paiement des factures notamment d'eau et d'électricité pendant cette période de crise due à la pandémie du Coronavirus.

Selon la société civile, les abonnés de la REGIDESO avaient poussé un ouf de soulagement à l'annonce de la mesure annoncée par le gouvernement relative à la gratuite de la consommation d'eau et d'électricité.

En rejetant cette mesure, selon la même source, la direction provinciale de la REGIDESO vient de jeter le pavé dans la marre. Le président de la société civile, David Yefemo, demande à la province d’exécuter la mesure prise par le gouvernement.

Du côté de la REGIDESO, le chef de division commerciale, administrative et financière, Maneno Swedi, affirme avoir reçu les instructions de sa hiérarchie précisant que cette mesure de la suspension de la paie des factures de consommation d’eau ne concernait que la ville de Kinshasa. Il prévient que les équipes sont déjà déployées sur terrain pour le recouvrement des factures non encore payées à Kisangani.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner