Equateur : le gouverneur menace de renvoyer tous les bateaux arrivés à Mbandaka en provenance de Kinshasa

Le gouverneur de la province de l’Equateur Dieudonné Boloko Bobo promet de renvoyer toute unité flottante, arrivée jeudi 23 avril à Mbandaka, avec des passagers à bord, en provenance de Kinshasa.

« La province de l'Equateur se réserve le droit de renvoyer toute unité flottante avec des passagers à bord en provenance de la ville province de Kinshasa à partir de Lukolela », a déclaré le gouverneur de province.

En effet, des Kinois sont arrivés à Mbandaka des Kinois à bord des bateaux et baleinières. Le gouverneur Dieudonné Boloko Bobo, déplore cette pratique, « qui foule au pied les mesures barrières édictées par le Chef de l’État et le gouvernement central contre le Coronavirus. »

Il affirme que sa province est dépourvue des moyens de prise en charge et de mise en quarantaine de ces personnes.

« En ma qualité de gouverneur de province de l'Equateur, je déplore la faiblesse des services commis à Maluku, qui autorisent ces embarcations qui quittent Kinshasa pour Mbandaka, via Bolobo et Lukolela », regrette Dieudonné Boloko.

Il dit prendre à témoins les autorités nationales sur le danger de propagation du Coronavirus qui guette les populations de la province de l'Equateur, en particulier, et celles de la Mongala, de la Tshopo, de la Tshuapa, du Nord et du Sud Ubangi, en général, qui risqueraient d’être infectées à partir de Mbandaka, le grand carrefour.

Dieudonné Boloko invite ses collègues gouverneurs à respecter les mesures prises par le Président de la République ainsi que les autorités sanitaires pour vaincre cette épidémie.

« C'est pourquoi j'exhorte mes collègues de la ville province de Kinshasa et de Maï-Ndombe à s'investir personnellement en vue d'appeler leurs services situés à Maluku et à Bolobo, à l'observance stricte des mesures prises par la hiérarchie nationale sur le transport fluvial de passagers.

Le gouverneur Boloko sollicite également l'intervention du gouvernement de la République, des partenaires techniques et financiers, des filles et fils de l'Equateur et de toutes personnes de bonne volonté pour « accompagner la province dans ses efforts propres de prévention contre cette pandémie qui n’épargne personne. »

Par ailleurs, le gouverneur de l’Equateur a fustigé les derniers incidents malheureux, intervenus la semaine dernière,  ayant conduit à l'incendie de la résidence et du bureau de l'Administrateur du territoire de Lukolela par des passagers de treize baleinières qui étaient interceptés pour leur contrôle sanitaire.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner