La coordination de la société civile demande au chef de l’Etat de décréter un état de siège en Ituri


 

La Coordination de la société civile demande au Chef de l’Etat de décréter un état de siège sur l’ensemblede la province de l'Ituri.
D'après le coordinateur de cette structure, Jean-Bosco Lalo qui intervenait dimanche 26 avril à Radio Okapi, cette demande fait suite à l’accentuation des tueries par des assaillants de la CODECO dans les territoires de Djugu, Mahagi et Irumu.
Il indique qu' en l'espace d’une semaine, plus de cinquante personnes dont des civils, militaires et policiers sont morts au cours des attaques de ces hors la loi. 

« Face à l’insécurité qui continue à persister, par ce qu’il faut dire que pour la semaine qui s’achève. Il y a plus d’une cinquantaine des personnes déjà décédées en Ituri, et si nous rentrons en 2017 il y a plusieurs milliers des morts. Nous pensons que trop c’est trop. C’était une demande de nos parlementaires demandant décrétant un état de siège le territoire de Djugu nous les appuyons mais nous pensons qu’ils aurait demandé peu", a-t-il déclaré.

Le coordonnateur Jean-Bosco Lalo, propose par ailleurs la nommination d'un Gouverneur militaire pour diriger l’Ituri.

"Pour nous, c’est l’ensemble de l’Ituri qui mérite un Etat de siège qui suppose qu’on va nommer un Gouverneur militaire pour une durée déterminée en vue de s’assurer que dans la Province la sécurité rentre. Comment peut-ont  imaginer aujourd’hui en Ituri l’Administration est paralysée, donc le Gouverneur  lorsqu’une autorité politico-administrative ne sait pas contrôler ses administrés à travers les services qui existent il faut se dire qu’il y a pilule à demeure », a-t-il estimé.
 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner