Coronavirus à Matadi : la mesure de port obligatoire des masques souffre d’application


Très peu de personnes rencontrées mercredi 29 avril dans les rues de Matadi portent de masques pour se protéger contre le Coronavirus. Et pourtant, la mesure de port obligatoire des masques est entrée en vigueur il y a quarante-huit heures sur toute l’étendue de la ville, chef-lieu du Kongo-Central.

Inquiet, le coordonnateur provincial de la société civile, Simon Nsilulu, pense qu’il faut que cette mesure soit accompagnée des sanctions pour qu’elle donne le résultat attendu.

D'après le coordonnateur de l'équipe de riposte à la zone de santé de Matadi, Dr Goethe Makindu, parmi les deux personnes contaminées au coronavirus à Matadi, l’un est vendeur dans un grand magasin de la place.

Bien qu'il soit déjà pris en charge, les personnes qui étaient en contact avec lui, majoritairement des gens venus acheter quelque chose à ce grand magasin, ne sont pas encore identifiés.

Face à cette situation, le gouverneur Atou Matoubuana avait demandé à la population matadienne de porter les masques pour ne pas attraper la maladie.

Les deux personnes malades du Covid-19 enregistrées à Matadi n’ont jamais été à Kinshasa.

Certains observateurs s’étonnent aussi que Matadi enregistre deux cas des malades de Coronavirus alors qu’il y a presqu’un mois, la ville est coupée de Kinshasa, épicentre de la pandémie.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner