Sud-Kivu : une affaire de 35,6 millions USD oppose trois services de l’Etat

La division provinciale des transports et voies de communication réclame à la Direction générale de douane et accises (DGDA) et au Fonds d’entretien routier (FONER) plus de 35,6 millions dollars perçus à titre des frais de péage sur les véhicules étrangers aux postes frontaliers. La délégation syndicale de cette division a tenté d’organiser une marche de contestation lundi 4 mai, qui a été empêchée par la police.

Selon des sources locales, les agents de la division provinciale des transports et voies de communication au Sud-Kivu, représentés par leurs délégués syndicaux, se sont présentés devant leur bureau ce lundi matin avec l’intention de manifester leur colère devant le cabinet du gouverneur de province. Arrivés à leur lieu de service, situé sur avenue Labotte, dans la commune d’Ibanda, ils ont été surpris par la présence des policiers.

La délégation syndicale accompagnée par l’intersyndical (CSC) a saisi le directeur de cabinet du gouverneur, qui leur a demandé de venir déposer leur mémorandum, afin d’éviter des altercations avec les agents de l’ordre.

 Le vice-président de la délégation syndicale de la division provincial des transports salue ce geste et estime que c’est une avancée significative vers une solution négociée.

Les délégués syndicaux de la division des transports, à leur tour, se proposent de saisir la justice pour détournement des fonds. Ils affirment en détenir des pièces à conviction.

Du côté de la DGDA, le directeur provincial, Lehani Rashid, menace lui aussi d’introduire une plainte pour diffamation.

Le service administratif de transport terrestre menace de procéder à la mise en fourrière, dans un délai proche, de tout véhicule non en règle avec la taxe de péage assujetti aux véhicules étrangers aux postes frontalier.

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner