Beni : 2 civils tués par des présumés ADF à Tchani-Tchani

Deux civils ont été tués la nuit de jeudi à vendredi 8 mai dans la localité de Tchani-Tchani, à une cinquantaine de kilomètres de la ville de Beni dans le groupement Bambuba-Kisiki. Les élus du territoire de Beni condamnent ce énième meurtre des civils et  demandent à l’armée de traquer tous les groupes armés encore actifs dans la partie ouest de ce territoire du Nord-Kivu.

Les sources locales de la société civile renseignent que ces tueries sont l’œuvre des rebelles ougandais des ADF, qui ont traversé la route nationale numéro 4 depuis plus de deux semaines. Les élus du territoire de Beni, consternés par cette situation,  pensent qu’il est temps que l’armée mène des actions militaires dans la partie Ouest du territoire.

 Jean-Paul Ngahangodi, élu du territoire de Beni, explique :

« La population continue à prier son armée de voir comment elle peut doubler les efforts pour nettoyer la partie ouest. Ici, à l’est ça va. Notre armée est en train de prendre le dessus sur les ennemis. Que ça soit les Maï-Maï, que ça soit les ADF, tous, doivent être traqués pour que la paix revienne chez nous et que les gens retournent dans leurs villages, que la population accèdent aux champs afin que la vie normale puisse reprendre dans notre région ».

Pendant ce temps, des sources locales témoignent qu’une psychose règne dans la région, où la population attend voir la réaction de l’armée qui se fait attendre jusqu’à présent.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner