Maniema : des ONG de Salamabila s'insurgent contre l'insécurité criante à Kabambare


Neuf associations de droits de l’homme et des ONG locales de Salamabila, en territoire de Kabambare (Maniema) s’insurgent contre l’insécurité qui refait surface dans cette région.

Les cas les plus récents remontent à dimanche 31 mai, où deux personnes ont été abattues dans un fusillade nocturne au quartier Limbaseke et une autre s'en est sortie avec des blessures.

A Lusangi, des sources locales signalent des viols sur des femmes et des filles par des personnes armées non autrement identifiées. Une psychose généralisée s'observe à Salamabila, en particulier, et dans le territoire de Kabambare, en général.

A l’unanimité, les associations et ONG locales demandent au gouvernement tant provincial que national, de se pencher et revoir profondément la situation qui prévaut dans ce territoire au Sud-Maniema, où les armes légères pullulent.

Ce regain d'insécurité est également confirmé par les autorités locales qui déplorent elles aussi l’effondrement de la situation.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner