Sud-Kivu : vive tension à Bagira, après le meurtre d'un jeune pour non port de masque de protection


Une vive tension s'observe ce mardi 16 juin, dans la commune de Bagira, à Bukavu (Sud-Kivu), cela après le meurtre d’un chauffeur pour non-port de masque de protection.

Plusieurs sources affirment qu’un chauffeur de taxi a été tué par balle lundi aux environs de 21 heures (19h TU). La victime aurait reçu des balles d’un policier après longue discussion au sujet du port de cache nez. 

Le bourreau s’est enfui tandis que le corps de la victime est resté sur le lieu du crime jusque mardi matin.
Pris de colère, les jeunes de Bagira ont barricadé la route à l’aide de troncs d’arbres, empêchant ainsi toute circulation vers l’aéroport de Kavumu. Ils se sont également attaqués à tous les édifices publics. 

Les manifestants sont allés jusqu’à jeter des projectiles sur le bâtiment qui abrite le centre de traitement des malades de Covid-19 situé dans le parage.
Il aura fallu un renfort de la police pour les disperser par des tirs en l’air et des gaz lacrymogènes.
La famille a réussi à récupérer le corps de la victime, tandis que le présumé meurtrier continue de courir.

Réagissant à l'information sur le meurtre de Bagira, le Gouverneur de province a dit que ce meurtre n'a rien à voir avec le port de cache nez contre Covid 19."Il s'agit plutôt d'un accrochage entre patrouilleurs et un groupe de jeunes suspects pendant les heures tardives", a t il précisé.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner