Ituri : l’ONG « CRDH » dénonce les tracasseries policières à Mambasa

L’Organisation de défense des droits de l’homme (CRDH) a dénoncé mercredi 17 juin plusieurs cas de tracasseries routières enregistrées ces derniers jours aux différentes barrières érigées par des policiers de circulation routière dans le territoire de Mambasa en Ituri. Selon cette structure, ces policiers exigent de conducteurs de moto un montant allant de 10 à 18 000 francs congolais (9 USD), pour tout passage sur au moins six barrières, del’axe Mambasa-Makeke et Njiapanda-Bela.

Selon l’Organisation de défense des droits de l’homme, c’est depuis trois semaines que ces cas de tracasseries sont signalés dans plusieurs barrières érigées par des éléments de la police de circulation routière. Le coordonnateur de CRDH, John Vuleveryo, précise que le cas le plus saillant est celui enregistré le dimanche dernier sur la barrière de Njiapanda-Bela. Selon lui, c’est un calvaire pour obtenir le passage. Chaque conducteur de moto doit débourser de l’argent pour passer sur ce lieu.

 Le commandant de la PNC en territoire de Mambasa, colonel Prospere Nzombo, rejette ces accusations. Il reproche cette organisation de jouer le jeu de l’ennemi, qui ne veut pas de la présence des forces de l’ordre sur les différents tronçons.

L’ONG promet de déposer une plainte à l’auditorat militaire contre les éléments de la PCR, qui seraient à la base de ces tracasseries.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner