Lomami : SOS de la société civile de Lubao sur les mouvements des commerçants en provenance de Bukavu

Les habitants de la cité de Lubao, à 200 km de Kabinda dans la province de Lomami, s'inquiètent de la présence des camions en provenance de Bukavu, dans le Sud-Kivu. Selon président de la société civile de Lubao, Crispin Lumami, qui intervenait vendredi 26 juin sur la Radio Okapi, ces camions amènent sur place les produits manufacturés pour les opérateurs économiques locaux, alors que le trafic routier est interrompu depuis plusieurs mois sur ce tronçon à la suite du mauvais état de la route.

Crispin Lumami s’inquiète du fait que la ville de Bukavu est déjà touchée par l'épidémie à Coronavirus. Les habitants de Lubao craignent la propagation de cette pandémie dans leur cité. Une réunion du conseil territorial de sécurité élargie à la société civile va se tenir pour statuer sur les dispositifs sanitaires.

« Il y a quatre véhicules qui sont entrés avec les passagers. Les chauffeurs arrivent, ils se sont éparpillés dans la cité de Lubao, c'est ça la crainte de la contamination de COVID-19.  Comme Bukavu est touchée, ici dans la province de Lomami, nous sommes à la porte, d’un côté le Katanga, et de l’autre côté le Maniema. A l'entrée, les infirmiers qu'on a mis là-bas pour la prise de température, ce ne peut pas suffire pour quelqu'un qui est dans un état d'incubation. Il fallait voir l''état général des passagers. Si on trouve qu'un passager accuse une inquiétude selon le médecin, on peut interpeller, ou prendre ce malade-là et le mettre en quarantaine pour voir l'évolution de son état», déplore le président de la société civile de Lubao.

Selon Crispin Lumami, la société civile locale est invitée à une réunion qui va se tenir avec l'administrateur et le conseil de sécurité élargi. Il promet de faire un rapport sur cette question préoccupante.  

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner