Ituri : les groupes armés ont tué plus de 1 700 personnes en 6 mois (Société civile)

Mille sept cent soixante-dix-sept personnes sont déjà mortes depuis 2020 en Ituri, à la suite des violences perpétrées par des groupes armés dont la milice CODECO. Ces chiffres sont contenus dans le rapport de la coordination de la société civile locale, publié mardi 30 juin 2020 à Bunia devant la presse.

Selon le rapport de la société civile de l’Ituri, il se ne passe pas un jour sans que les groupes armés CODECO, ADF, FPIC et les Maï-Maï ne commettent des exactions contre la population.

14 517 maisons parmi lesquelles 140 infrastructures scolaires ont été incendiées par des hommes armés, ajoute le rapport, qui indique que plus de 3 millions d’habitants ont fui les différentes attaques de ces milices.

A en croire la coordonnatrice de cette structure, il s’agit d’un bilan provisoire car certaines zones restent inaccessibles pour récolter les données à cause de l’activisme des groupes armés.

Elle demande au président de la République, Felix Tshisekedi de concrétiser sa promesse faite en juillet 2019 lors de sa visite en Ituri. Le Chef de l’Etat avait promis de pacifier cette province dont une grande partie est contrôlée par différentes milices.

La société civile de l’Ituri plaide également pour l’assistance en vivres aux déplacés disséminés dans la province et qui vivent dans la misère.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner