Coronavirus à Kwilu : l’abbé Godé Kapay déplore le manque des moyens de prévention à Dima-Lumbu


Le curé de la paroisse Saint Pierre et Paul de Dima-Lumbu, Abbé Godé Kapay, a déploré le manque des moyens de prévention contre la pandémie à Coronavirus dans ce village situé à près de 12 Km de la ville de Bandundu.

Dans un entretien accordé mardi 28 juillet à Radio Okapi, il justifie son désespoir par le fait que ce village, de par la rivière Kasaï est « un boulevard » : Plusieurs bateaux et autres baleinières qui proviennent de Kinshasa pour le Kasaï, le Sankuru et d’ autres contrees passent par là et accostent avec des foules immenses.

Mais selon lui, il n’y a aucun dispositif pour se prévenir de la Covid-19.

‘’ Je pense que nous ne devons pas seulement nous limitée à la bouche à la parole, mais des actes concrets tels que la mise en place des mesures de protections, par exemple le lave-mains, les cache-nez. Malheureusement ici, nous n’avons pas vu la présence des cache-nez, ni moins encore des seaux de lavages des mains, ni moins encore de savons liquides. Et personne n’oublie que Dima c’est un boulevard, le boulevard qui est la rivière Kasaï, où la navigation est permanente, par exemple maintenant là il y a deux bateaux qui sont accostés qui sont venus de Dibayalubwe avec une population immense. Mais ils entrent à Dima ici comme ça, nous sommes en contact avec tout le monde. Les bateaux, les baleinières qui quittent Kinshasa pour Ilebo, Kasaï, Sankuru, malheureusement il n’y a pas de mesures barrières concrètes", a déclaré Abbé Godé Kapay.

Il a également appelé à la conscience des autorités politiques de la province pour aider la population de Dima-Lumbu.

"On voit seulement des actions à Kikwit, à Idiofa, à Gungu, à Bulungu, c’est bien. Mais la province du Kwilu n’est pas seulement ces coins là, Dima c’est un quartier de la commune de Basoko à Bandundu. Mais malheureusement c’est une difficulté parce que une fois que la maladie ravage Dima, Bandundu ne sera pas épargnée, même les autorités ne seront pas épargnées ‘’.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner