Covid-19 : grève des prestataires à l'hôpital général de référence de Bolenge

Les prestataires engagés dans la riposte contre la Covid-19, à l'hôpital général de référence de Bolenge, à 10 kilomètre de Mbandaka, ont lancé une grève sèche lundi 17 aout. Des témoins affirment que tous les malades sont chassés et tous les services restent fermés. Ces prestataires mécontents réclament leurs primes des deux mois de juin et juillet dernier. Pour eux, cet argent doit être  payé au taux uniforme à leurs collègues de l'Est du pays.

Selon des sources locales, les manifestants ont barricadé tous les accès de l'hôpital général de référence de Bolenge ce lundi. Ils ont aussi chassé des malades et brûlé des pneus. Ils manifestaient ainsi leur colère et indignation.

Alertés, l'émissaire du ministre national de la santé et le médecin chef de zone de santé de Bolenge sont descendus sur les lieux. Malgré leur appel au calme, les manifestants sont restés intransigeants.

La note circulaire du Ministre Eteni Logondo, signée en date du 13 août dernier, a plutôt ravivé la tension depuis le week-end. Elle fixe l'uniformité de taux de prime des prestataires à l'Équateur. Lesquels sont employés tant par le gouvernement que par les partenaires d'appui à la double riposte COVID-19 et Ebola. Taux fixées entre seize et  deux dollars par jour.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner