Nord-Kivu : « Congo Amani ni Leo » lance une « pétition d’imposition de la paix à Beni »


L’initiative « Congo Amani ni Leo » a lancé dimanche 23 août à Goma (Nord-Kivu) une « pétition d’imposition de la paix à Beni ». Pour ce collectif des mouvements citoyens, il s’agit d’une manière de dire non à la scission de la province du Nord-Kivu, mais aussi de dénoncer l’idée de balkanisation de la RDC. 

"Dans cette pétition, il est premièrement question de rappeler le Chef de l’Etat sa promesse aux enfants de la RDC ; comme quoi il était prêt à donner même sa vie pourvue que nous puissions trouver à l’Est et à Beni la sécurité. Donc de manière que le gouvernement prenne davantage Beni comme la priorité des priorités de ces actions de plus particulièrement et en général l’Est de la RDC", a déclaré Jimmy Nziali, rapporteur de cette initiative.

Pour lui, dans cette pétition, il sollicite aussi la transformation de la mission actuelle des Nations unies :

"La mission de la MONUSCO actuelle n’est pas adaptée et nous sommes en train de proposer la transformation de cette mission pour une mission beaucoup plus offensive, qui va permettre à ce que je ces forces de la MONUSCO aillent directement faire la guerre aux côtés des FARDC au front et sur terrain. Troisièmement la raison de cette pétition, nous voulons demander à notre gouvernement ainsi qu’à l’Union européenne de pouvoir collaborer de la même manière comme à l’époque des conflits armés en Ituri." 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner