Il faut des masques de protection pour les paysans du Kwilu (F. Lumeya)

Actualité

* 7 nouveaux cas confirmés de Covid-19 sont rapportés pour la journée du lundi 31 août. C'est ce qu'indique le bulletin de l'équipe de riposte contre cette pandémie au pays.  189 patients ont été déclarés guéris. Cependant un décès supplémentaire a été enregistré.

Les cas testés positifs sont tous à Kinshasa.

Depuis le début de l’épidémie déclarée le 10 mars 2020, le cumul des cas est de 10 104 dont 10 103 cas confirmés et 1 cas probable. Au total, il y a eu 259 décès (258 cas confirmés et 1 cas probable) et 9 322 personnes guéries.

Les 17 provinces touchées sont : Kinshasa (épicentre) 7.946 cas ; Nord-Kivu 773 cas ; Kongo Central 452 cas ; Haut-Katanga 314 cas ; Sud-Kivu 298 cas ; Ituri 112 cas Lualaba 94 cas ; ; Haut-Uélé 50 cas ; Tshopo 28 cas ; Nord-Ubangi 12 cas ; Equateur 8 cas ;  Kwilu 6 cas ; Sud-Ubangi 6 cas ; Haut-Lomami 1 cas ; Kasaï 1 cas ; Kasaï Central 1 cas et Kwango 1 cas.

Autres nouvelles

*Dans le cadre de la lutte anti-covid-19, l’Unité pénitentiaire de la Monusco était en campagne de sensibilisation des femmes détenues et des membres du personnel de la prison de Ndolo. C’était le 31 août. La session était interactive et s’est déroulée en collaboration avec le service de santé de la prison. Elle a porté sur l’hygiène dans la prison afin d’éviter de contracter d’autres maladies pendant la détention.

*Restons à Kinshasa, 25 prestataires formateurs de santé sur la prévention et le contrôle d’infection dans la riposte en RDC, ont été formés par l’Union africaine, à travers son institution spécialisée, le Centre africain de contrôle et prévention. Cette formation s’est déroulée du 21 au 31 août 2020, en collaboration avec le ministère de la Santé. Ces prestataires sont venus de Kinshasa et de la province voisine de la capitale, le Kongo Central.

A noter que, 14,8% de contamination Covid-19 en RDC concernent le personnel de santé dont une grande prévalence chez les médecins, selon les derniers chiffres du ministère de la Santé.

*En dehors de la RDC, faites attention avec le gel hydroalcoolique pour les enfants. En France, 63 cas d’enfants, âgés en moyenne de 4 ans, ont présenté des symptômes oculaires, après avoir reçu du gel hydroalcoolique dans les yeux. Et 20% de ces enfants ont été pris en charge aux urgences. Moralité : ne pas laisser les jeunes enfants utiliser seuls les distributeurs de gel hydroalcoolique.

*Au niveau mondial, les Etats-Unis, l’Inde et le Brésil sont les pays les plus touchés de la planète, notamment avec désormais pour les Etats-Unis, plus de 183 mille morts avec 6 millions de cas recensés d’infection.

*Et enfin, l’OMS ne juge pas nécessaires de nouveaux confinements généralisés en Europe.

Question

Comment le personnel des hôtels des autres établissements ‎d’hébergement peut-il se protéger de la COVID-19 ?‎

Réponse

Tout le monde doit prendre des précautions de base :

Lavez-vous fréquemment et consciencieusement les mains (pendant 20 secondes au moins si vous utilisez une solution hydroalcoolique et pendant au moins 40 secondes si vous utilisez de l’eau et du savon), y compris après avoir échangé des objets, par exemple de l’argent ou des cartes de crédit, avec les clients.
Si vous toussez ou vous éternuez, couvrez-vous la bouche avec le pli du coude, ou avec un mouchoir que vous jetterez ensuite dans une poubelle fermée.
Restez à au moins un mètre des membres du personnel et des clients. Évitez les accolades, les embrassades et les poignées de main. Si vous ne pouvez pas garder vos distances, portez un masque en tissu. N’oubliez pas de consulter les lignes directrices locales et nationales sur le port du masque.

Rester derrière des écrans en plexiglas à la réception et dans les bureaux de conciergerie peut empêcher la transmission de gouttelettes.

Le télétravail peut être envisageable pour certains postes, afin de réduire les contacts physiques.

Action de partenaire

Dans le Grand Bandundu, précisément dans le Kwilu, M. Fidèle Lumeya, directeur exécutif adjoint de l’ONG Tous Unis pour bâtir, une organisation qui encadre des paysans dans la périphérie de Kikwit et Bulungu, parle des mesures à prendre au bénéfice des masses paysannes de ces contrées.
 

Excellente écoute:

/sites/default/files/2020-09/020920-p-f-corona-web.mp3

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner