Le Phare : « Fatshi: le voyage de Goma annulé ! »

Revue de presse du mardi 22 septembre 2020

Les « Mwami » du Nord-Kivu,  regroupés au sein de l’antenne provinciale de l’Alliance nationale des autorités traditionnelles du Congo (ANATC) étaient prêts à accueillir le Chef de l’Etat à Goma, où son arrivée était annoncée pour ce mardi 22 septembre 2020. Hélas, l’agenda de Félix Antoine Tshisekedi a été chamboulé au tout dernier moment, pour des raisons d’Etat, écrit Le Phare.

Le voyage du Président de la République à Goma est donc annulé, annonce le journal.

Pourtant, explique le quotidien, les chefs coutumiers avaient perçu son offre de dialogue pour une paix durable dans cette partie de la République comme une opportunité d’échanger, une fois de plus, autour des causes profondes des attaquées armées à répétition y menées par des forces négatives locales et étrangères, ainsi que les pistes de solutions.

Actualite.cd note pour sa part qu’en dépit du fait que l’équipe d’avance est déjà sur place et que les préparatifs vont bon train, le chef de l’Etat ne devrait plus faire le déplacement. Mais aucune raison n’a encore été révélée, explique le site web qui cite Tina Salama, porte-parole adjointe du Chef de l’Etat.

« Il était prévu qu’il y reste jusqu’à vendredi. Dans la foulée, il était programmé qu’il participe à l’occasion par vidéoconférence au mini-sommet des chefs d’Etat de la région des grands-Lacs », ajoute le tabloïd.

« Annulation de la visite de Fatshi à Goma, est-ce l’ombre de Vital Kamerhe ? », s’interroge Forum des As.

Si l'UNC officiel s'est mobilisée pour accueillir Fatshi, la base du parti réunie au sein de l'Asbl "Soutenons Vital Kamerhe", a envahi les rues de Goma lundi 21 septembre, pour s'opposer à l'arrivée de Félix Tshisekedi sans son directeur de cabinet, fait remarquer le tabloïd.

Le journal évoque des impondérables d'agenda comme la principale cause de l'ajournement de ce déplacement du Président de la république, pour cette ville de la RD Congo située à la frontière avec le Rwanda.

La visite de Félix Tshisekedi à Goma constituerait à juste titre, une sorte de jauge de sa popularité après la mise en prison de son allié et directeur de cabinet, Vital Kamerhe, conclut Forum des As.

L'Asbl Soutenons Vital Kamerhe (SVK) qui s’oppose  l'arrivée du président de la République Démocratique du Congo Félix Tshisekedi dans la ville de Goma au Nord-Kivu, sans son directeur de cabinet, ajoute 7sur7.cd, annonce la reprise des actions de grande envergure, y compris les marches de colère jusqu'à la libération de l'honorable Vital Kamerhe, injustement condamné dans un procès qui a eu du mal à convaincre l'opinion tant nationale qu'internationale.

« La SVK ne comprend pas pourquoi la demande de mise en liberté provisoire de son autorité morale a été rejetée aujourd'hui pour la douzième fois consécutive », a déclaré le coordonnateur national de cette association dont les propos sont repris par le média en ligne.

« La visite de Félix Tshisekedi à Goma divise le parti de Vital Kamerhe », constate pour sa part Mediacongo.net.

D'un côté, les radicaux qui ne jurent que par la rupture avec Félix Tshisekedi qu'ils accusent de faire humilier leur leader, et de l'autre, des modérés qui tiennent à conserver l'accord conclu à Nairobi entre l'UDPS et l'UNC, ayant donné naissance au Cap pour le changement, explique le site web.

L'aile dure de l'Union pour la nation congolaise n'accepte pas que ceux qui sont en train de tuer politiquement leur chef de file, mettent les pieds à Goma, fief de l'ancien speaker de l'Assemblée nationale, croit comprendre le portail.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner