Après le robot roulage, Thérèse Izayi Kirongozi invente un lave-main automatique dans le cadre de la lutte anti-Covid-19

Actualité

Selon le rapport de la journée de lundi 21 septembre de l’INRB, depuis le début de l’épidémie déclarée le 10 mars 2020, le cumul des cas est de 10.523, dont 10.522 cas confirmés et 1 cas probable. Au total, il y a eu 271 décès (270 cas confirmés et 1 cas probable) et 10.011 personnes guéries.

4 nouveaux cas confirmés, dont 3 à Kinshasa et 1 dans le Haut-Uélé ;
128 échantillons tests.
Aucun nouveau décès parmi les cas confirmés ;
59 nouvelles personnes guéries sorties des CTCo et parmi les patients suivis à domicile, dont 37 à Kinshasa, 17 au Nord-Kivu, 3 en Ituri, 2 à la Tshopo.
N.B : Le test Covid-19 est gratuit pour tout le monde en République démocratique du Congo. Cependant, le test des voyageurs est payant à 30 dollars américains.

*Les 21 provinces touchées :

Kinshasa              :              8.111 cas ;
Nord-Kivu           :              903 cas ;
Kongo Central   :              466 cas ;
Haut-Katanga    :              325 cas ;
Sud-Kivu             :              303 cas ;
Ituri                      :              149 cas ;
Lualaba               :              103 cas ;
Haut-Uélé           :              64 cas ;
Tshopo                :              38 cas ;
Nord-Ubangi     :              19 cas ;
Equateur            :              15 cas ; 
Kwilu                   :             6 cas ;
Sud-Ubangi        :              6 cas ;
Tanganyika        :              6 cas ;
Maniema            :             2 cas ;
Haut-Lomami    :             1 cas :
Kasaï                    :           1 cas ;
Kasaï Central     :             1 cas ;
Kasaï Oriental   :              1 cas ;
Kwango                            1 cas ;
Tshuapa              :             1 cas. 

Autres nouvelles

*La Fédération nationale des associations des personnes vivant avec handicap du Congo (Fenaphaco) a poursuivi la semaine dernière sa tournée des centres d’hébergement des personnes handicapées dans le cadre de la lutte contre le coronavirus. Ce sont les centres de Mbanza Lemba, Kinsenso et Ngaba qui ont accueilli le coordonnateur de la Fenaphaco, Me Patrick Pindu di Lusanga et son équipe. Comme pour les autres sites visités antérieurement, les pensionnaires de ces centres ont été sensibilisés aux mesures barrières anti-Covid-19 en même temps qu’ils ont reçu des kits de protection contre cette pandémie ainsi que des denrées alimentaires.

*Autre nouvelle, report de la campagne de dépistage massif du diabète et de l’hypertension artérielle initiée par le Programme national de lutte contre les maladies cardio-vasculaires, en partenariat avec l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et le Fonds des Nations unies pour l’enfance dans le cadre de la lutte anti-Covid-19. Cette campagne a été initialement prévue à partir d’hier mardi 22 septembre. Elle démarrera plutôt ce vendredi 25, selon le chef de division de prise en charge au programme national de lutte contre le diabète, le docteur Jean-Claude Dimbelolo. Et c’est le Centre Education diabète et Santé qui se servira de cadre à ce dépistage massif, non loin du Collège Saint-Raphaël, dans la commune de Limete.

*Volet recherche, dans le monde, 2 milliards de doses de vaccin Covid-19 attendus d’ici fin 2021. Objectif du directeur général de l’OMS Tedros Adhanom. Selon un communiqué de cette agence de l’ONU, l’OMS et ses partenaires vont désormais commencer à signer des accords formels avec les fabricants de vaccins afin d’obtenir les choses nécessaires pour mettre fin à la phase aiguë de la pandémie d’ici fin 2021, dans le cadre du mécanisme COVAX. Le mécanisme COVAX fait partie du dispositif international créé par l’ONU pour accéder l’accès équitable aux outils de lutte contre le Covid-19.  Mais sur les 38 milliards de dollars demandés pour la réalisation de cet objectif, l’ONU n’a reçu pour le moment que 3 milliards.

Question

. Quelle est la différence entre les tests moléculaires et les tests sérologiques ?

Les tests moléculaires, ou tests PCR, détectent le matériel génétique du virus et permettent donc de déterminer si une personne est actuellement infectée par le virus de la COVID-19 (SARS-CoV-2). Alors que les tests sérologiques détectent les anticorps contre le virus, et permettent donc de déterminer si une personne a été infectée par le virus COVID-19 récemment (IgM) ou il y a plus longtemps (IgG). Les tests sérologiques ne servent pas à diagnostiquer l’infection aiguë par ce virus

Action de partenaire

La partenaire du jour c’est Mme Thérèse Izayi Kirongozi, Ire en Electronique industrielle et très connue pour son invention du robot roulage que nous voyons dans les artères de Kinshasa. Covid-19 oblige, avec son groupe Wemen’s technology, elle vient de concevoir une machine de lavage de mains automatique comme contribution aux mesures barrières. Un échantillon de cette machine a été placé à l’aéroport international de N’Djili et n’attend maintenant qu’un coup de pouce du gouvernement pour industrialiser cette technologie

 Excellente écoute 

/sites/default/files/2020-09/23092020-p-f-covid19web.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner