L'Université officielle de Bukavu dispose désormais d’un centre de médecine légale

Un centre de médecine légale a été installé mardi 22 septembre à l'Université officielle de Bukavu (UOB). 

Au cours d'une cérémonie présidée par le ministre provincial de la Santé, Cosmos Bishisha, le directeur de ce centre de médecine légale, Dr Désiré Alumeti, a indiqué qu’il s’agissait d’une innovation non seulement pour le Sud-Kivu, mais aussi pour toute la République démocratique du Congo.

« Le rôle de notre centre provincial de médecine légale est d’aider à ce que nos amis de la justice puissent retrouver les preuves, les indices nécessaires pour bien dire la loi. Le centre pourra aider le parquet, la police chaque fois quand ils ont des questions qui nécessitent l’expertise d’un médecin, quand il y a des suspicions des morts, ici chez nous, nous sommes spécialisés dans le domaine (je ne dis pas que c’est ça) d’empoisonnement ce que vous appelez bien-sûr, Carrou et autres », a expliqué Dr Désiré Alumeti. 

Quand il y a des conflits sociaux autour de ces décès, a-t-il conseillé, « il faudra appeler quelqu’un qui peut nous dire si réellement il y a eu empoisonnement ou pas. Quelqu’un qui a été retrouvé au niveau de la chaussée décédé, il faut appeler quelqu’un qui peut dire à coup sûr de quoi la personne est décédée. » 

Pour lui, la population doit être fière de ce centre, car « c’est une innovation. Ce centre n’existait pas que ça soit dans la province, que ça soit sur toute l’étendue de la République. » 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner