ONU/Covid-19: F. Tshisekedi remercie les partenaires de la RDC pour leur appui

Actualité

Le rapport épidémiologique du mardi 22 septembre 2020 de l’INRB sur le coronavirus en RDC fait part de 14 nouveaux cas confirmés d’infection, 4 au Nord-Kivu, 4 au Nord-Ubangi, 3 dans le haut-Uélé, 2 à Kinshasa et 1 dans le Haut-Katanga. Selon le même rapport, aucun décès n’a été enregistré à cette date contre 30 nouveaux cas de guérison.

Depuis le début de la pandémie en RDC le 10 mars 2020, les totaux cumulés donnent 10 537 cas d’infection, 10 041 guéris et 271 décès.

Les 21 provinces touchées :

Kinshasa             :              8.113 cas ;
Nord-Kivu           :              907 cas ;
Kongo Central   :              466 cas ;
Haut-Katanga    :              326 cas ;
Sud-Kivu             :              303 cas ;
Ituri                      :              149 cas ;
Lualaba               :              103 cas ;
Haut-Uélé           :              67 cas ;
Tshopo                :              38 cas ;
Nord-Ubangi     :              23 cas ;
Equateur            :              15 cas ; 
Kwilu                   :              6 cas ;
Sud-Ubangi        :              6 cas ;
Tanganyika        :              6 cas ;
Maniema            :              2 cas ;
Haut-Lomami    :              1 cas :
Kasaï                    :            1 cas ;
Kasaï Central     :              1 cas ;
Kasaï Oriental   :              1 cas ;
Kwango                           1 cas ;
Tshuapa              :            1 cas.

Autres nouvelles

*Commençons par le message du président Tshisekedi qui, dans son intervention par vidéo-conférence à la 75e assemblée de l’ONU mardi dernier, a exprimé sa gratitude aux partenaires de la RDC pour leur appui dans la lutte contre le coronavirus. Un appui qui permettra au pays, a laissé entendre le chef de l’Etat congolais, de faire face aux difficultés majeures relatives à la prise en charge gratuite des patients, à la réalisation des tests à grande échelle, au déficit des structures de santé, à la gestion du transport des malades et celles des ressources humaines, ainsi qu’à l’accès à des technologies de pointe.

*Campagne de sensibilisation anti-Covid-19 dans les universités et les écoles, c’est une initiative du consortium Cenco-ECC. Le go a été donné mardi dernier à l’Université protestante au Congo (UPC) à Kinshasa. Cette campagne s’inscrit dans le cadre du projet d’appui à la prévention contre le coronavirus en RDC par la communication pour le changement de comportement pendant et après l’épidémie. Un projet lancé au mois de mai dernier avec l’appui du gouvernement suédois.

*Une autre campagne, et cette fois au Sud-Kivu, c’est celle que mène l’Institut supérieur de développement rural d’Uvira, en collaboration avec l’ONG Jeunes pour l’éducation à la citoyenneté (en signe JEC). En début de semaine, plusieurs habitants d’Uvira ont été appelés à la stricte observance des règles barrières pour combattre cette pandémie de la maladie à coronavirus qui est une réalité dans cette ville, dans toute la province du Sud-Kivu, en RDC et dans le monde. En plus du message, l’ISDR Uvira et son partenaire ont aussi distribués 50 lave-mains et 9 000 masques de protection. 

*Enfin, une nouvelle du monde dans le volet recherche, des essais cliniques d’un médicament d’une firme japonaise ont été concluants. Il s’agit du médicament Avigan, déjà autorisé pour des formes sévères de la grippe. Les essais sur les malades Covid-19 ont permis une réduction statistiquement significative du temps de guérison de patients.

Question

Que dois-je faire dans un contexte de COVID-19 si je prends des médicaments contre une maladie chronique ?

Réponse de l’OMS

Si vous prenez des médicaments contre une maladie chronique ou autre, comme l’asthme, le diabète, l’infection au VIH ou la tuberculose, il est important de continuer à les prendre et à vous présenter aux contrôles médicaux recommandés. Vérifiez auprès des autorités sanitaires et de votre prestataire de santé si ces contrôles doivent être effectués différemment pendant la flambée de COVID-19.

Si vous êtes un adolescent atteint de VIH cliniquement stable, atteint de tuberculose ou d’une autre maladie chronique, votre prestataire de santé doit envisager des prescriptions et administrations sur plusieurs mois afin de réduire la fréquence à laquelle vous vous rendez à la clinique et de garantir la continuité de votre traitement en cas de restrictions de mouvement pendant la pandémie. 

Action de partenaire

Pas de paiement double pour les tests covid-19 à Goma. Précision, en débit de semaine, du ministre provincial de la justice Nord-Kivu. Faisant l’intérim de son collègue de la santé, Robert Kambale Lufungula est le partenaire du jour. Il a parlé au micro de Matthieu Ilunga Shambuy.

Excellente écoute

/sites/default/files/2020-09/24092020-p-f-coronaweb.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner