15 nouveaux cas de Covid-19 enregistrés vendredi le 25 septembre en RDC

Actualité

Sur les 210 échantillons testés vendredi 25 septembre, le comité multisectoriel de la riposte à la pandémie du coronavirus en RDC a confirmé 15 nouveaux cas confirmés, 8 à Kinshasa, 3 dans le Haut-Katanga, 1 au Nord-Kivu et 1 au Nord-Kivu.

23 nouvelles personnes sont déclarées guéries et sorties des Centre de traitement de Covid et parmi les patients suivis à domicile. Il s’agit de 15 à Kinshasa, 5 au Nord-Kivu, 2 à la Tshopo et 1 dans le Haut-Katanga. Aucun décès supplémentaire parmi les cas confirmés n'est rapporté pour la même journée.

Depuis le début de l’épidémie déclarée le 10 mars 2020, le cumul des cas est de 10.593, dont 10.592 cas confirmés et 1 cas probable. Au total, il y a eu 271 décès (270 cas confirmés et 1 cas probable) et 10.093 personnes guéries.

Les 21 provinces actuellement touchées sont : Kinshasa :  8.206 cas ; Nord-Kivu    : 936 cas ; Kongo Central :    466 cas ; Haut-Katanga : 329 cas ; Sud-Kivu  : 303 cas ; Ituri :  149 cas ; Lualaba : 103 cas ; Haut Uélé : 73 cas ; Tshopo : 39 cas ; Nord-Ubangi : 24 cas ; Equateur : 15 cas ; Kwilu : 6 cas ; Sud-Ubangi : 6 cas ; Maniema: 2 cas; Haut-Lomami :  1 cas;  Kasaï : 1 cas ; Kasaï Central : 1 cas ; Kwango : 1 cas ; Tshuapa : 1 cas.

Autres nouvelles

*20 jeunes artistes congolais ont été déclarés vainqueurs du concours Jeunes talents francophones contre le coronavirus. Concours organisé par le Fonds des Nations unies pour la population (Unfpa), en partenariat avec le groupe d’ambassadeurs francophones accrédités en RDC et le comité de riposte du ministère de la Santé. Jeudi 24 septembre dernier ces lauréats ont été primés à Kinshasa. Pour rappel, le concours Jeunes Talents francophones contre Covid-19 a été lancé en mai 2020. Il a consisté en la mise en ligne des clips-vidéos de sensibilisation contre la pandémie.

*De Kinshasa, rendons-nous au Maniema, le gouverneur de cette province, Auguy Musafiri, a instruit les compagnies d’aviation de ne transporter que les passagers détenteurs des attestations de dépistage au Covid-19. Le chef de l’exécutif du Maniema estime, il l’a déclaré jeudi dernier, que transporter à destination de Kindu un passager qui n’a pas passé le test Covid-19, quel que soit son rang social, est un danger pour les autres passagers sans attestation de dépistage au Covid-19.

*Autre nouvelle : « les médias, des acteurs majeurs dans la lutte contre la pandémie de Covid-19 ». Déclaration du Dr. Jérôme Munyangi au cours d’une conférence de presse organisée la semaine dernière à Kindu, chef-lieu de la province du Maniema où il séjournait depuis le 15 septembre 2020. Conseiller au collège Santé et Bien-être à la présidence de la République, le jeune médecin a ainsi appelé la division provinciale de la santé Maniema à associer les journalistes dans toutes les activités de lutte contre cette pandémie.

*Volet recherche à travers le monde, pour fermer cette page, un onzième vaccin est passé aux essais cliniques. C’est un vaccin de la société américaine de biotechnologie Novavax dont la dernière phase d’essai expérimental contre le coronavirus avait commencé au Royaume-Uni. 10 000 participants de 18 à 84 ans sont visés par cette expérimentation.

Question

La présence d’anticorps signifie-t-elle que la personne est immunisée ?

A l’heure actuelle, aucune étude n’a permis de déterminer si la présence d’anticorps anti-Covid-19 confère une immunité contre une nouvelle infection par ce virus chez l'être humain.Le développement d’anticorps contre un agent pathogène à la suite d'une infection naturelle se déroule en plusieurs étapes et dure généralement une à deux semaines, mais la réponse immunitaire complète est parfois plus longue. La plupart des études sur la présence d’anticorps anti-COVID-19 menées à ce jour montrent que les personnes qui ont guéri de l'infection possèdent des anticorps contre le virus. Toutefois, chez certains d’entre elles, les concentrations sanguines d’anticorps neutralisants sont très faibles.

Action de partenaire

La semaine dernière, des jeunes et des prestataires des zones de santé de Kananga et de Katoka étaient en formation sur la sensibilisation combinée Covid-19-VIH. Cette formation a été organisée par le PNMLS. Le partenaire de ce lundi c’est son secrétaire provincial, Jean-Carret Manshimba qui attendait des agents formés la vulgarisation des notions apprises en vue de lutter contre la propagation de ces deux pandémies, Covid-19 et VIH. Jean-Carret Manshimba est au micro d’André Kambala.

 Excellente écoute : 

/sites/default/files/2020-09/28092020-p-f-chroniqueweb.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner