Covid-19 en RDC : zéro mort, zéro guéri et 12 nouveaux cas confirmés dimanche 27 septembre

Actualité

Sur les 92 échantillons testés dimanche 27 septembre, le comité multisectoriel de la riposte à la pandémie du coronavirus en RDC a confirmé 12 nouveaux cas confirmés, dont 6 au Nord-Kivu, 3  en Ituri, 2 à Kinshasa et 1 dans le Haut-Uélé. Comme samedi, aucune nouvelle personne n’est déclarée guérie ni aucun décès supplémentaire parmi les cas confirmés pour la journée du dimanche.

Depuis le début de l’épidémie déclarée le 10 mars 2020, le cumul des cas est de 10.624, dont 10.623 cas confirmés et 1 cas probable. Au total, il y a eu  271 décès  (270 cas confirmés et 1 cas probable) et 10.093 personnes guéries.

Les 21 provinces actuellement touchées sont : Kinshasa :  8.135 cas ; Nord-Kivu    : 954 cas ; Kongo Central :    466 cas ; Haut-Katanga : 329 cas ; Sud-Kivu  : 304 cas ; Ituri :  152 cas ; Lualaba : 103 cas ; Haut Uélé : 76 cas ; Tshopo : 39 cas ; Nord-Ubangi : 24 cas ; Equateur : 15 cas ; Kwilu : 6 cas ; Sud-Ubangi : 6 cas ; Maniema: 2 cas; Haut-Lomami :  1 cas;  Kasaï : 1 cas ; Kasaï Central : 1 cas ; Kwango : 1 cas ; Tshuapa : 1 cas.

Autres nouvelles

*Bientôt ça sera le requiem de la mort du coronavirus. Une déclaration d’optimisme faite samedi dernier à Kinshasa par le Dr. Jean Jacques Muyembe, coordonnateur du secrétariat technique du comité multisectoriel de la riposte contre le Covid-19. « Le Coronavirus est encore là mais nous avons déjà donné des coups très sérieux à ce petit virus-là. Et bientôt, le secrétaire général et l’inspecteur général à la santé vont chanter le requiem pour la mort de ce virus dangereux », a affirmé le virologue congolais

*Trois mille masques de protection distribués à Beni, au Nord-Kivu. Un geste à l’actif d’un artiste musicien, Joël Bayana dans le cadre de la lutte contre le coronavirus dans cette partie du pays. Un geste fait à l’occasion de la sortie officielle de sa chanson intitulée Usikate tamaa lancée sur sa page Youtube. C’était le jeudi 24 septembre dernier. Les étudiants issus de différentes institutions officielles et privées, les conducteurs des motos-taxis, les tenanciers des bars et les agents de l’Hôtel de ville.

*Un corps de journalistes en alerte Covid-19. L’idée est du sénateur Didier Mumengi. Pour l’ancien ministre de l’information du régime Laurent-Désiré Kabila, la création d’un tel corps aura pour finalité de disponibiliser des informations scientifiques sur la pandémie de la maladie à coronavirus afin de dissiper la confusion dans le chef de certains Congolais qui doutent de l’existence réelle de ce virus et éviter que celui-ci ne devienne « une maladie silencieuse ». C’est au cours d’un café de presse organisé samedi dernier à Kinshasa par l’Unesco à l’occasion de la célébration de la Journée internationale de l’accès universel à l’information.

*Enfin, déjà plus d’un million de décès liés au Coronavirus recensés dans le monde dont plus de 200 mille aux Etats-Unis, près de 142 mille au Brésil et près de 95 mille en Inde. C’est là un décompte de l’AFP, Agence France Presse, réalisé le lundi 28 septembre 2020. Et d’après la même source, l’Inde a franchi à la même date la barre des six millions de cas de coronavirus officiellement répertoriés et pourrait, à ce rythme, dépasser dans les prochaines semaines les Etats-Unis qui compte déjà 7,2 millions, pour devenir le pays qui compte le plus d’infections recensées au monde.

Question

Qu’est-ce que l’immunité collective ?

L’immunité collective est la protection indirecte contre une maladie infectieuse qui existe lorsqu’une population est immunisée grâce à la vaccination ou à l’immunité développée lors d'une infection antérieure. Cela signifie que même les personnes qui n’ont pas été infectées ou chez qui une infection n’a pas déclenché de réponse immunitaire sont protégées parce que les personnes immunisées peuvent agir comme « bouclier » face aux sujets infectés. On ne connaît pas encore exactement le seuil à atteindre pour obtenir l’immunité collective contre la COVID-19. 

 Action de partenaire

Le partenaire du jour c’est le docteur Michel Muvudi, auteur de l’ouvrage intitulé : 100 questions-réponses pour comprendre la Covid-19. Ouvrage porté sur les fonts baptismaux samedi dernier à Kinshasa par le Dr. Jean-Jacques Muyembe. Suivons alors le Dr. Michel Muvudi qui parle de deux paradigmes qu’implique la crise du coronavirus.

Excellente écoute

/sites/default/files/2020-09/29092020-p-f-chroniqueweb.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner