Nord-Kivu : la société civile continue d’exiger le départ de l’administrateur de Beni et du commandant de la police à Oicha

Le collectif des ONG des droits de l’homme et la société civile d’Oicha (Nord-Kivu) maintiennent leur appel à la démission de l’administrateur du territoire et du commandant local de la Police national congolaise (PNC). Cette décision, selon elles, a été prise mercredi 30 septembre au cours d’une réunion de restitution de la rencontre avec l’autorité territoriale et de l’évaluation de deux journées villes mortes qui ont eu lieu lundi et mardi derniers.

Outre cette décision, les membres de la société civile invite l’autorité territoriale à un échange dit « de vérité » sur la situation sécuritaire dans la région.

Le rapporteur de la société civile et chef d’antenne de l’ASHADO, Lewis Kambale Salibo, estime que les deux responsables ne gèrent pas bien leur zone de responsabilité.
De leur côté, les militants de la LUCHA sont descendus mercredi dans les rues d’Oicha, marchant jusqu’au bureau de l’administrateur où ils ont remis leur mémorandum contenant leurs revendications. Parmi ces dernières, figurent le retour de la paix dans la région et le départ des deux responsables précités.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner