RDC : ministres et députés plaident pour l’abolition de la peine de mort

Des députés nationaux et ministres ont plaidé, samedi 10 octobre, pour l’adoption d’une loi abolissant de droit la peine de mort. Ils ont exprimé ce souhait lors d’une conférence de presse organisée à Kinshasa, à l’occasion de la commémoration de la journée mondiale contre la peine de mort.

Le ministre des Droits humains, André Lite pense qu’avec le moratoire de fait sur la peine de mort, c’est satisfaisant et qu’il appartient aux députés de voter une loi quant à ce. 

« Nous avons un moratoire aujourd’hui, mais selon les études disponibles, les Congolais dans leur majorité n’en veulent pas. Il y a déjà ce moratoire et on n’applique même plus la peine de mort », a-t-il dit.

La députée nationale Christelle Vuanga rassure sur des réflexions en cours concernant la proposition de loi Mbata. 

« Nous avons une loi programmée pour cette session, elle est proposée par le professeur Mbata, portant abolition de la peine de mort, c’est une occasion offerte aux députés de choisir », a fait savoir Mme Vuanga.

Militant abolitionniste de la peine de mort, Me Liévin Ngondji, président de la Culture pour la paix et la justice (CPJ) et Coordonnateur de la Coalition contre la peine de mort en RDC conclut qu’il faut passer du moratoire de facto au moratoire de jure pour éviter des surprises désagréables en matière d’exécution de la peine de mort. 

« Tant qu’il n’y a pas un engagement, c’est superficiel, on peut se réveiller un matin et on exécute un prisonnier. Il faut que le gouvernement prenne l’engagement, c’est comme ça que nous parlons de la peine de jure », a indiqué Me Lievin Ngondji.

Selon le représentant du ministre de la Justice, la peine de mort sera commuée en perpétuité dans un nouveau code pénal congolais en cours de rédaction. 

La conférence de presse sur l’abolition de la peine de mort a été organisé par l’ASBL Culture pour la Paix et la Justice (CPJ) et la Coalition contre la peine de mort (CCPM). Elle a porté sur « Le droit à une représentation juridique effective. »

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner