Nord-Kivu : la situation sécuritaire s’améliore progressivement à Pinga, selon des acteurs locaux

La situation sécuritaire dans la région de Pinga s’améliore progressivement depuis un mois, ont indiqué des acteurs locaux de cette localité située à environ 150 km de Goma (Nord-Kivu). Selon eux, cette embellie est due à la présence des forces de sécurité, notamment l’armée congolaise, la Police nationale congolaise et les Casques bleus de la MONUSCO.

Pinga a connu plusieurs moments de tension sécuritaire depuis juillet dernier, avec la scission du groupe armé NDC\Rénové, actif dans le milieu. Cette situation avait occasionné des affrontements récurrents suivis de nombreux déplacements des populations.

Néanmoins, affirment différents acteurs locaux, les groupes armés restent actifs tout autour de la cité, notamment le NDC de Guidon.  Celui-ci est localisé vers Mutongo, quelques kms vers le sud-ouest de Pinga. 

Il y a aussi les éléments résiduels du NDC\Bwira qui errent toujours dans la brousse. En outre, il y a les Maï-Maï Mazembe Kabidon qui occuperaient les localités de Bukucha, 15 à 19km de Pinga, et à Bukumbirwa, Ikobo, Kisimba, alors que du côté de Masisi, on trouve l’APCLS et les Nyatura Kisura, qui sont notamment vers Bihiri, en groupement Bashali Mokoto.

D’après ces acteurs locaux, les communautés locales se sont ressaisies après une grande perte d’au moins 200 jeunes du milieu dans les rangs de deux factions du NDC. Celles-ci s’impliquent à sensibiliser leurs fils pour quitter les groupes armés.  Environ 61 combattants se sont déjà rendus à la MONUSCO avec 37 armes.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner