Ituri : le centre commercial d’Irumu vidé de ses habitants

Le centre commercial d’Irumu à environs 55 Kilomètres au sud de Bunia ressemble à une cité fantôme (Ituri), a noté dimanche 8 novembre un membre de la plateforme Lamuka. Toute la population a fui ce milieu à la suite de l’insécurité causée par l’activisme des groupes armés et les conflits communautaires.

Selon l’acteur politique de Lamuka, Luc Malembe qui s’y est rendu avec une équipe de la presse locale dimanche, il y a trois semaines, cette entité avait été victime des violences causant la mort de cinq personnes.

Le centre d’Irumu est totalement vidé de ses habitants. Boutiques, magasins, marchés sont fermées ; les maisons sont abandonnées, avec des portes ouvertes. Le bâtiment administratif du territoire, où sont érigés la plupart de services étatiques est en ruine, après avoir été incendié le 19 octobre dernier par des hommes armés. C’est l’image que présente cette cité créée par les colons belges depuis 1929.

La société civile du territoire d’Irumu parle de plus de vingt-mille personnes qui ont fui cette entité vers Komanda, à 20 kilomètres plus loin, y compris l’administrateur du territoire.
Les conditions de vie de ces personnes restent à désirer. A ce stade, tous ces habitants veulent qu’une seule chose, le retour de la paix dans ce centre commercial situé sur la route numéro 27. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner