Kasaï-Central : 2 détenus décédés au cachot de Tshimbulu


Deux détenus sont décédés au cachot de la police de Tshimbulu (Kasaï-Central) en l’espace de 10 jours. D’après les activistes des droits de l’homme locaux, qui ont livré mardi 17 novembre cette information, ces décès résultent de l’absence des magistrats permanents sur place.   

Ces activistes indiquent que ces infortunés passent plusieurs mois dans ces cachots sans être fixés sur leur sort. Ce qui entraine, selon eux, la dégradation de l’état de santé de ces détenus. 

C’est ainsi qu’ils exhortent le Conseil supérieur de la magistrature à affecter les magistrats à Tshimbulu pour décanter cette situation.   

Contacté par Radio Okapi, le premier président de la cour d’appel du Kasaï-Central confirme avoir déjà écrit au Conseil supérieur de la magistrature à ce sujet et attend la suite pour les autres juridictions de son ressort. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner