RDC : pas d’amnistie pour des crimes graves commis en Ituri, annonce André Lite

Il n’y aura pas d’amnistie pour des crimes graves commis dans la province de l’Ituri. Le ministre des Droits Humains, André Lite, l’a annoncé samedi 21 novembre, lors de la rencontre qui a regroupé les membres du comité provincial de sécurité et les différentes couches de la société.

Selon le ministre, le gouvernement ne tolérera plus que ceux qui sont auteurs des tueries à grande échèle circulent librement sans être poursuivis par motif d’un processus de paix.

André Lite a donné cette position officielle du gouvernement en faisant allusion à l’accord de Paix qui lie la milice de la Force de résistance patriotique de l’Ituri (FRPI), et l’exécutif congolais.

Cet accord prévoit la démobilisation de ce groupe armé moyennant une loi d’amnistie.

La décision du gouvernement de la RDC, de ne pas accorder d’amnistie à la FRPI inclue aussi d’autres groupes armés sur l’ensemble du pays, a ajouté André Lite.

Pour sa part, le président des communautés victimes, Christian Utheki, se dit satisfait de cette décision du gouvernement.

Lors de cette rencontre, le ministre des Droits humains a aussi annoncé la création dans les prochains jours d’une commission « Vérité et réconciliation », dans le cadre de la recherche d’une Paix durable en Ituri.

Le Gouverneur intérimaire de l’Ituri Shalo Dudu et les membres de toutes les communautés de l’Ituri ont pris part à cette rencontre.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner