Ituri : des miliciens de la CODECO multiplient des tracasseries contre la population de Djugu


Des miliciens de la CODECO multiplient des tracasseries contre les populations dans plusieurs entités du territoire de Djugu en Ituri, ont rapporté des témoins jeudi 26 novembre. 

Ces miliciens passent de villages en villages, obligeant les habitants de leur donner de l’argent pour leur prise en charge. D’autres collectent de force des vivres et des produits de première nécessité dans des marchés et maisons de commerce.

Cette attitude indigne ces habitants, qui estiment être déjà paupérisées à la suite des violences perpétrées par ces hors la loi.

Le dernier incident en date est celui enregistré jeudi 26 novembre dans la matinée au centre de négoce de Kpandroma, où un groupe de miliciens de la CODECO, munis d’armes à feu, se sont livrés à une collecte forcée auprès des marchands et marchandes.

Ces témoins font aussi état d’une opération porte-à-porte pour exiger de l’argent ou autres biens de valeur auprès des populations civiles.

Dans la foulée, ces miliciens se sont mis à tirer en l’air pour dénoncer le fait qu’ils ne sont pas pris en charge par le gouvernent, selon le compromis trouvé avec les autorités du pays.

Cette situation a créé la panique dans le milieu : le marché a fermé, certains marchands ont perdu leurs marchandises, explique les mêmes sources.
Des soldats des FARDC ont fait des tirs de sommation pour chasser ces assaillants, ont-ils annoncé.

La même situation s’observe également dans d’autres localités, où les responsables de ces groupes armés exigent des commerçants des bottes, des sacs de riz, de l’huile végétale ainsi que des sacs d’haricot pour nourrir les combattants.

Ces actes, selon des sources locales, visent à faire pression sur le gouvernement central pour qu'il règle au plus vite le problème de leur prise en charge. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner