Ituri : double attaque des hommes armés à Djugu et Mambasa, 12 morts

Au moins douze personnes ont péri dans une double attaque des hommes armés, perpétrée lundi 30 novembre attribuée à des hommes armés dans les territoires de Djugu et de Mambasa en Ituri. Selon des sources locales, ce sont des éléments du groupe armé CODECO et des rebelles Maï-Maï qui ont commis ces meurtres.  

Parmi les victimes figurent des enfants ainsi que des femmes. D’autres civils ont été pris de force pour transporter des biens pillés par ces inciviques. 

Dans la première attaque survenue dans la chefferie de Bahema Badjere en territoire de Djugu, neuf personnes ont été assassinées par des hommes armés identifiés par des témoins comme étant des miliciens de la CODECO.  

Ces tueries ont eu lieu lundi vers 23 heures locales à Mblé-mblé, Bando et Tsa, trois groupements de la même chefferie. Les victimes ont été criblées de balles avant d’être découpées à la machette, affirme le président de la société civile de Bahema Badjere, Désiré Malodra. 

Parmi ces personnes tuées, on retrouve trois femmes et six enfants. Trois personnes grièvement blessées ont été évacuées par les casques bleus bangladais de la MONUSCO à l’hôpital de Bule, ajoute Désiré Malodra.  

Des habitants qui avaient regagné leurs villages à la suite de l’accalmie observée ont de nouveau rejoint le site des personnes déplacées de Bule. 

Dans le territoire de Mambasa, trois personnes sont mortes lundi, dans une attaque des rebelles Maï-Maï.  

Ces derniers ont fait incursion dans un site d’exploitation d’or tenu par des Chinois. Lors de l’accrochage avec des soldats, deux assaillants ont été tués et un civil a succombé après avoir été touché par une balle perdue, expliquent des témoins. 

Ils ajoutent que sept autres personnes dont cinq femmes, ont été prises de force pour transporter les biens pillés. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner