Tshopo : plaidoyer pour la réhabilitation du Tribunal pour enfants de Kisangani

Le président du Tribunal pour enfants, Fidèle Muya, plaide pour la réhabilitation de cette juridiction de Kisangani dans la province de la Tshopo. Il a fait cette demande lundi 8 décembre, lors de la visite de ce Tribunal par le représentant du Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF) en RDC, Edouard Beigbeder. 

Fidèle Muya indique que la réhabilitation de ces infrastructures va permettre d’assurer efficacement la protection des enfants en conflit avec la loi, des victimes ainsi que des témoins. 

« L’aménagement de certains centres d’hébergement transitoire pour les enfants en conflit avec la loi non encore placés sous une mesure définitive de privation de liberté, les hébergements aussi provisoires pour les enfants victimes, témoins tout ça… qui viennent d’ailleurs, qui n’ont pas de parents à Kisangani », a-t-il dit. 

Selon lui, cette juridiction avait fonctionné pendant plusieurs années dans la rue.  

Le tribunal pour enfants de Kisangani est opérationnel depuis environ cinq ans dans ses propres locaux, grâce à leur réhabilitation par l’UNICEF. 

Le gouvernement provincial a profité de la présence du représentant de l'UNICEF en RDC pour faire un plaidoyer en faveur du renforcement des effectifs des magistrats auprès du gouvernement central.  

Edouard Beigbeder promet de faire le suivi au niveau national. 

« L’UNICEF serait prêt à les appuyer pour qu’ils puissent prendre en charge et à fonctionner avec le matériel qui est nécessaire mais il faut que le salaire soit pris en charge par l’Etat. Nous avons à faire un plaidoyer dans ce sens au niveau central », a rassuré Edouard Beigbeder. 

Actuellement, plus de 380 dossiers des enfants en conflit avec la loi sont en cours d’instruction au tribunal pour enfants de Kisangani. 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner