Equateur : le CPJ invite la population à soutenir l’Union sacrée de la nation

Le Conseil provincial de la jeunesse (CPJ) de l'Equateur s’est déclaré lundi 14 décembre favorable à l’Union sacrée de la nation, telle que prônée par le Chef de l’Etat. Les participants à la plénière du conseil ont déploré « le rejet et la pauvreté », dont ils ont longtemps souffert. Ces jeunes placent leur espoir sur le gouvernement d’union nationale qui en résultera.

Le CPJ invite les habitants de l'Equateur à soutenir l’Union sacrée de la nation et la création des emplois pour les jeunes.

Le président du conseil provincial de la jeunesse de l’Equateur, Pierre Botuli, demande au Chef de l'Etat de nommer des personnalités crédibles et intègres :

« La matérialisation de l’Union sacrée, pour nous les jeunes de l’Equateur, nous avions voulu recommander au Chef de l’Etat ce qui suit : Dans le gouvernement de l’Union sacrée, que le chef de l’Etat puisse changer des personnalités crédibles et intègres ; nommer des gens soucieux du développement, soucieux de l’intérêt général, qui sont non conflictuels, qui ne viendront pas avec des règlements des comptes.  Ce qui ne favoriserait pas la cohésion et l’unité nationales. En second lieu, nous avons aussi recommandé au chef de l’Etat   de développer la politique d’emploi, une nouvelle perspective pour la jeunesse de l’Equateur en particulier. Parce que nous avons vraiment longtemps souffert de chômage. » 

Selon toujours Pierre Botuli, le manque d'emploi chez les jeunes crée plusieurs fléaux à l'Équateur. Il appelle les filles et fils de l'Équateur à s'unir pour le développement de la province : 

« Nous avons des phénomènes Kuluna, Mbeya-Mbeya, enfants de la rue, Udjana, etc. Vraiment le manque d’emploi a engendré beaucoup de conséquences dans notre chère province. L'autre recommandation : Que les dignes filles et fils de l’Equateur et les jeunes, étant donné que notre chère province a longtemps souffert. Une province à pauvreté accrue, une pauvreté structurelle ! Mais si on est uni, toutes les tendances confondues, derrière le chef de l'État pour soutenir l’union sacrée de la nation avec un gouvernement d’union nationale, nous espérons que le développement sera au rendez-vous dans notre chère province. »

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner