Beni : la société civile appelle à surseoir à la traque des motos sans plaques d’immatriculation

La société civile de Beni invite la Police nationale congolaise (PNC), les services de sécurité, ainsi que les services de fisc, à surseoir à la décision de traquer toutes les motos sans plaques d’immatriculation. Cette mesure annoncée depuis plus de deux semaines, devrait entrer en vigueur mardi 5 janvier 2021 sur toute l’étendue de la province du Nord-Kivu.

Le président de la coordination urbaine de la société civile, Kizito Bin Hangi, indique que la ville et territoire de Beni traversent un moment difficile de calamité, avec l’afflux des déplacés, et la vie est devenue compliquée pour tous.

« La société civile de Beni n’est pas d’accord avec le recouvrement ou encore le bouclage pour recouvrer les plaques d’immatriculation. Nous demandons aux services de fisc mais aussi à l’Etat, et nous également de procéder à une grande sensibilisation pour que la population ait l’information, et après maintenant, on procèdera au recouvrement », a déclaré Kizito Bin Hangi, qui a posé des préalables jusqu’au retour de la paix dans la région.

Kizito Bin Hangi affirme être en collaboration avec les services de sécurité, pendant cette période de calamité où la ville et le territoire reçoivent les déplacés.

« Il faut que ces services nous facilitent aussi la tâche, et aident aussi cette population qui souffre. Parce que c’est d’ailleurs ces services-là qui devraient restaurer la paix, la sécurité, ça c’est leur première mission. Il faut que ces services restaurent la paix et la sécurité dans toutes les entités avant de procéder au bouclage ou encore au recouvrement des plaques d’immatriculation. Donc, nous croyons que ces services doivent aussi nous écouter et nous comprendre », a expliqué le président de la coordination urbaine de la société civile.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner