Nord-Kivu : la société civile exige des audiences en chambre foraine pour le militaire qui a abattu un civil à Lubero

La société civile de Lubero dans le Nord-Kivu exige l’ouverture des audiences en chambre foraine à Lubero-centre, pour juger le militaire FARDC accusé du meurtre d’un civil dans cette zone, le weekend dernier. Le meurtrier avait tiré à bout portant sur sa victime, qui avait refusé de se soumettre à l’ordre de son bourreau, de transporter de force ses fagots de braise fabriqués sur l’axe Lubero-Kasuo. 

Dans leur mémorandum adressé au gouverneur du Nord-Kivu et déposé lundi 8 février, au bureau de l’administrateur, les forces vives exigent aussi la prise en charge des funérailles du défunt ainsi que de sa famille. 

Outre cette exigence, la société  civile forces de Lubero demande, entre autres, de mettre immédiatement fin à l’abattage des arbres qu’elle qualifie d’abusif par des militaires FARDC dans la région pour la fabrication des braises.  

Ces forces vives exigent également la relève sans délai de tous les militaires qui ont duré longtemps à Lubero. 

Par ailleurs, la société civile exige la révocation du chef de service de l’environnement pour son indifférence, qu’elle considère de coupable, face à l’abattage illicite des arbres dans la région.  

La société civile dit envisager des actions de grande envergure au cas où ses exigences ne sont pas prises en compte.  

Le chef du parquet militaire de Butembo-Lubero, confirme l’arrestation de ce présumé meurtrier depuis le weekend.  

L’auditeur militaire, le capitaine Théophile Kapita affirme déjà avoir entamé l’instruction de son dossier.   

« Si la famille de la victime se présentait ce jour à l’auditorat militaire, les audiences foraines pourraient être organisées à Lubero cette même semaine », a ajouté le capitaine Théophile Kapita.  

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner