RDC : la coalition des ONG note des irrégularités dans les institutions provinciales

La Coalition des ONG congolaises de lutte contre la corruption (COCOLUCO), note beaucoup d’irrégularités dans les institutions provinciales telles que l’impunité et le manque de cohésion entre les gouverneurs et les assemblées provinciales. Dans un rapport publié vendredi 12 février à Kinshasa, Sam Bakasende, coordonnateur de cette structure dite de lanceur d’alerte recommande au Président de la République de prendre ses responsabilités constitutionnelles afin de restaurer l’autorité de l’Etat sur l’ensemble du pays.

« Nous avons donne des recommandations entre autres, le chef de l’Etat doit s’assumer. Il doit prendre ses responsabilités, ses prérogatives dévolues par la constitution. C’est le rétablissement d’abord de l’autorité de l’Etat », a affirmé Sam Bakasende.

Il a aussi appelé à la consolidation des gouvernés et gouvernants, par le rassemblement des autorités et la population.

« Il y a des principes de traçabilité et redevabilité qui demande à chaque acteur public de respecter les engagements lui confiés. Cad prendre au sérieux la signature du chef de l’Etat. Développer cette culture d’intégrité morale sur ensemble du territoire », a rappelé M. Bakasende.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner