Maï-Ndombe : un groupe de voleurs arrétés à Nyoki par l'auditorat militaire

L'auditorat militaire de la commune rurale de Nioki, dans la province du Maï-Ndombe a démantelé mercredi 17 février, une bande de sept voleurs armés dans cette cité. Plusieurs biens de valeur volés par ces malfrats et stockés dans une maison ont été saisis par l'auditorat militaire. Ces voleurs sont aussi gardés sur le même lieu en attendant leur transfèrement au parquet.

Le coordinateur de l'ONG Actions pour la défense des droits humains (ADH), Fidèle Luzorongo, qui livre cette information, souhaite que ces inciviques soient transférés  en prison, en dehors de la province du Mai-Ndombe.

La même source indique que parmi les biens volés et découverts, figure plus de vingt  panneaux solaires, une trentaine des télévisions de toute marque, des radios, des baffles, des batteries, des chaises, des ustensiles de cuisine de luxe, des valises pleines et bien d'autres.

Ces biens sont gardés par la maman de l'un de ces voleurs, indique Fidèle Luzorongo. Il affirme aussi que ces malfrats ont commencé à opérer depuis longtemps dans la cité de Nioki mais ont toujours échappé aux services de sécurité.

 C'est grâce à la collaboration des jeunes du quartier Kingabwa que cette bande des voleurs a été démantelée mercredi en plein jour par l'auditorat militaire de Nioki.

Pour Fidèle Luzorongo, ces malfrats doivent être emprisonnés en dehors de la province du Maindombe :

« Nous on était en train de se plaindre ici croyant que ces voleurs viennent de Maluku, de Kinshasa ou partout ailleurs, or ce sont des garçons d'ici. Notre grande recommandation c'est quoi? Les grands voleurs comme ça qui vivent dans un milieu où ils ne sont pas dépistés facilement, ils ont stocké tous les biens volés comme c’est un magasin, comme si c'était des commerçants qui viennent d'acheter à Kinshasa pour venir vendre ici. Nous demandons aux autorités compétentes, s'il faut les transférer qu'ils puissent aller faire la prison en dehors de la province du Maï-Ndombe. »

Un appel a été lancé auprès de tous ceux qui ont été victimes de vol de se présenter à l'auditorat militaire afin de retirer leurs biens retrouvés.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner