Kinshasa: les agents de la BIAC exigent d'être partie prenante dans le processus de sa liquidation

Les agents et cadres de la BIAC se sont constitués en collectif. Ils veulent par ce regroupement être partie prenante au processus de liquidation de leur banque comme décidée en octobre 2020 par la Banque centrale du Congo. Pour le président de ce collectif, Lazare Kiwaka, les agents et cadres demandent deux choses : le paiement des arriérés de leurs salaires non payés en totalité depuis que la crise a commencé en 2015 et le versement de leurs décomptes finaux.  

« Le but principal est de rapprocher toutes les institutions qui parlent de la BIAC. Et quand je parle de toutes les institutions, je pense à la Banque centrale, je pense aux actionnaires et dernièrement au conseil d’Etat qui avait suspendu la décision de la liquidation prise par la Banque centrale et nous les agents, nous avons déposé une requête en intervention volontaire au Conseil d’Etat pour lui signifier que nous sommes partie prenante pour réclamer nos arriérés de salaires et nos décomptes finaux »,  a déclaré le président du collectif de la BIAC.  

Lazare Kiwaka précise que les agents de la BIAC ont décidé d'être partie prenante au processus de liquidation de leur banque.  

« C’est vers la fin du mois d’octobre 2020 que la Banque centrale avait pris la décision de liquider la BIAC et même lui retirer l’agrément. Cette décision n’a pas plus aux actionnaires qui sont allés au conseil d’Etat et le conseil d’Etat a pris la décision de suspendre cette liquidation. Et nous avons compris que nous devons, nous agents et cadres, mettre la main la dessus comme pour dire : être partie prenante. Voilà notre objectif ». 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner