Retard dans la paie des enseignants de Lubero : le SECOPE appelle à la retenue


Le directeur du Service de contrôle et de la paie des enseignants (SECOPE)/ Nord-Kivu 2, Paul Mpetsi Eyenga, déclare que la paie des enseignants pour le mois de février a connu un retard sur toute l’étendue du territoire national, avant d’appeler les enseignants à la retenue. 

Il fait cette annonce samedi 6 mars à Radio Okapi, en réaction aux indignations des enseignants membres du SYECO/Kitsombiro dans le territoire de Lubero.
Ces derniers ont dénoncé, en ce début du mois, le fait que les enseignants de cette sous-division de l’EPST n’ont pas encore touché leur salaire de février dernier.

 « Pour savoir pourquoi les enseignants ne sont pas payés, en tout cas cette question pouvait être mieux posée aux banques payantes. Nous avons la TMB et nous avons la Rawbank. Mais je vous informe que la Rawbank a envoyé le message le mardi et le matin nous avons commencé à toucher. Donc la paie a déjà commencé et puis ce n’est pas seulement ici à Butembo. La paie a connu un retard à travers toute la République », a indiqué Paul Mpetsi Eyenga.

Tout en partageant leur inquiétude, le directeur du SECOPE de l’EPST Nord-Kivu 2 a déploré le canal utilisé par ces enseignants pour exprimer leur indignation :

 « Le syndicat, c’est un partenaire de l’EPST. Même à Kinshasa. Le SYECO, le SYNECAT, tous ces syndicats-là travaillent en harmonie avec notre ministère au niveau national. Mais pourquoi pas ici ? S’ils ont un problème, ils n’ont qu’à venir. Ils ont tous mes contacts. Moi je demanderai à ces camarades-là de ne pas avoir l’habitude d’aller toujours à la radio. » 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner