RDC : le nouveau bureau du Sénat hérite d’une dette de 14 millions USD

Le Sénat doit payer aux tiers, une dette de 14 millions USD, notamment aux banques et fournisseurs, mais aussi aux sénateurs. Le président de la chambre haute, Modeste Bahati, l’a révélé vendredi 12 mars, à l’issue de l'audience que lui a accordée le Chef de l’Etat, Félix Tshisekedi. Cette dette, dit-il, a été contractée par le Bureau Thambwe Mwamba.

En dehors des tiers, le Sénat doit aussi de l’argent, à l’interne, au profit de certains sénateurs, des jetons de présence et des frais de mission et autres dus aux fournisseurs.

À l’occasion de cet échange, les deux personnalités ont aussi parlé des questions relatives à la prochaine rentrée parlementaire.

La nouvelle équipe dirigeante du Sénat promet de continuer à assumer le bon fonctionnement de la prestigieuse institution, mais aussi tenter d'éponger le passif, notamment les différentes dettes.

Par ailleurs, le Président du Sénat a sollicité auprès du chef de l'État une audience en faveur du nouveau bureau qu’il dirige ainsi que les sénateurs membres de l'Union sacrée de la Nation.

C’est la première audience que le Président de la République accorde à Bahati Lukwebo depuis son élection comme Président du Sénat.

Dans cet extrait sonore, Modeste Bahati explique la situation financière du Sénat :

Son

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner