Kongo-Central : l’activisme des coupeurs de route entre Lukala et Kimpese refait surface


Les coupeurs des routes refont surface sur la Nationale No 1 dans sa partie comprise entre la cité de Lukula et celle de Kimpese.  

Des bandits ont braqué dans la nuit de mercredi à jeudi 18 mars des véhicules et ont extorqué les biens des passagers.  

Ces bandits ont encore menacé avec armes des voyageurs au niveau du dos d'âne de Ngongo à la hauteur de l'ancien poste de la Police de circulation routière Lukala. Deux voyageurs ont reçu des balles niveau des jambes et sont actuellement prises en charge à l'hôpital de l'IME Kimpese.
C’est le troisième cas de banditisme qui a été enregistré dans cette zone en l’espace d’une semaine.  

Selon le coordinateur de la nouvelle société civile de Lukala, M. Mbiyavanga qui tire la sonnette d'alarme, invite les autorités à renforcer la sécurité sur le tronçon reliant les deux sites du Kongo-Central.  

Pour lui, cette résurgence des activités des coupeurs des routes intervient après une longue période d'accalmie.  

En plus de cela, les policiers basés au camp CILU ne sont qu'au nombre de 56, et ne sont pas bien équipés, affirme-t-il.
Wilson Ngbengo, Commandant de la police de Lukala dit être intervenu, mais sans pouvoir neutraliser ce groupe des bandits munis des calibres 12.  

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner