Kinshasa : l’ONG Initiative, Espoir et Vie préoccupée par l’hygiène alimentaire dans le contexte du Covid-19 dans les « Malewa »

Actualité

La RDC parmi les 40 pays bénéficiaires de 12 milliards de dollars de la Banque mondiale mobilisés dans le cadre du programme de distribution des vaccins anti-Covid-19. Selon un communiqué de cette institution financière internationale qui annonce la disponibilité de ce fonds, assurer un accès équitable, large et rapide, aux vaccins contre le coronavirus, en particulier dans les pays pauvres, est essentiel pour sauver des vies et fortifier la reprise économique mondiale.

**Même volet de vaccination, l’entreprise pharmaceutique Johnson Johnson s’est engagée à fournir jusqu’à 44 millions de doses de son vaccin anti-covid-19 à l’Union africaine, d’ici 2 022. C’est ce qu’ont annoncé lundi dernier les responsables de cette firme. Après des mois de négociations entre l’UA et le groupe pharmaceutique, un accord a finalement été trouvé. Dans un premier temps, 220 millions de doses du sérum seront distribués aux 55 pays membres de l’Union africaine dès septembre prochain.

***Enfin, restons sur le continent, le Nigéria a réussi à créer et sauver plus de 2 millions d’emplois grâce à son plan de relance économique contre le coronavirus, selon une source gouvernementale de pays de l’Afrique de l’Ouest.

Question

Une personne qui a été testée positive au Vovid-19, peut-elle être soignée à domicile ?

Les personnes qui ne présentent pas de symptômes doivent pouvoir rester chez elles, si elles peuvent être suffisamment isolées des autres membres du foyer, et sous réserve de l’avis favorable d’un médecin. Il peut être envisagé de soigner à domicile les personnes qui présentent des symptômes bénins ou modérés si elles ont moins de 60 ans, ne fument pas, ne sont pas obèses, et ne présentent pas d’autres pathologies telles que cardiopathie, diabète sucré, pneumopathie, cancer, insuffisance rénale chronique ou affection immunodéprimante.

Action de partenaire

L’Ong Initiative, Espoir et vie, IEV a mené les 17 et 19 mars, une enquête intitulée “Sunga maman malewa” sur l’hygiène alimentaire face à Covid-19 cas de Malewa, dans la commune de Kintambo. 60 femmes ont été interrogées sur leurs conditions de travail. Mme Clarisse Mpanu Mpanu préside aux destinées de cette ONG. C’est elle la partenaire du jour. Elle explique, au micro de Jean Marc Matwaki, les objectifs de l’enquête menée par Initiative, Espoir et Vie.

Excellente écoute :

/sites/default/files/2021-03/31032021-p-f-chroniqueweb.mp3

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner