Covid-19 dans le monde : l’OMS veut une enquête sur la thèse d’une fuite d’un laboratoire en Chine pour en déterminer l’origine

Actualité

Mardi 30 mars 2 021, 66 nouveaux cas confirmés de coronavirus ont été rapportés en RDC et repartis de la manière suivante : 26 à Kinshasa, 20 au Lualaba, 14 au Nord-Kivu, 5 au Sud-Kivu et 1 au Kongo Central.

Aucun nouveau décès n’a été rapporté ni aucune nouvelle personne sortie guérie.

Depuis le début de l’épidémie déclarée le 10 mars 2020, le cumul des cas est de 28.142 dont 28.141 cas confirmés et 1 cas probable. Au total, il y a eu 743 décès et 25.444 personnes guéries.       

Kinshasa :  20.266 cas ; Nord-Kivu : 2.038 cas ; Haut-Katanga :  1.854 cas ; Kongo Central : 1.643 cas ; Sud-Kivu : 877 cas ; Lualaba : 776 cas ; Ituri : 269 cas ; Tshopo : 125 cas ; Haut-Uélé : 103 cas ; Equateur : 62 cas ;  Nord-Ubangi : 40 cas ; Maniema : 20 cas ; Kasaï Central : 17 cas ; Kwilu  : 9 cas ; Sud-Ubangi : 7 cas ; Tanganyika : 7 cas ; Kasaï  Oriental : 7 cas ; Bas-Uélé :  6 cas ; Kwango : 5 cas ; Kasaï : 4 cas ; Tshuapa : 3 cas ; Maï-Ndombe : 2 cas ; Haut-Lomami : 1 cas.

Autres nouvelles

*Bonjour Jean-Marc. Aujourd’hui, les nouvelles viennent toutes de l’extérieur de la RDC. De l’Afrique d’abord : au nord du continent, la vaccination au Maroc bat son plein. Plus de 8% des Marocains ont reçu leurs deux doses de vaccin. C’est proportionnellement, le double qu’en France, où le gouvernement a commencé sa campagne un mois plus tôt.

**Allons maintenant de l’autre côté de la Méditerranée, en Grèce, une dame de 63 ans a été retrouvée inconsciente vingt minutes après sa vaccination avec AstraZeneca. Une autopsie a été ordonnée par le ministère de la Santé afin de déterminer si les causes de sa mort sont directement liées à l’injection du traitement. L’infortunée souffrait visiblement de diabète et d’autres maladies chroniques.

***Enfin, origine du Covid-19, l’OMS veut une enquête sur l’hypothèse d’une fuite depuis un laboratoire chinois. Cette volonté l’agence mondiale intervient alors que ses experts publient leur rapport sur l’origine du nouveau coronavirus. Son directeur général estime que les experts qui avaient été envoyés en Chine n’avaient pas eu accès à des données brutes.

Question

Les violences à l’égard des femmes ont-elles augmenté depuis le début de la pandémie de Covid-19 ?

Réponse de l’OMS : les violences à l’égard des femmes connaissent une prévalence élevée ; elles se manifestent principalement sous la forme de violence exercée par le partenaire intime. Pendant les situations d’urgence sanitaire comme la pandémie de Covid-19, les violences à l’égard des femmes ont tendance à augmenter.

Action de partenaire

Le partenaire d’aujourd’hui c’est le ministre provincial de la santé du Sud-Kivu, Cosmos Kusimwa Bishisha, qui parle de la gestion du coronavirus dans sa province en une année d’existence de la pandémie.

Excellente écoute :

/sites/default/files/2021-04/01042021-p-f-chroniqueweb.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner