Covid-19 en RDC : 28 199 cas confirmés au 31 mars 2 021

Actualité

64 patients atteints de coronavirus en RDC ont été déclarés guéris ce mercredi 31 mars. C’est ce que renseigne le bulletin de l’équipe de riposte contre cette pandémie au pays. 43 parmi eux sont localisés au Nord-Kivu, 31 à Kinshasa et 1 dans le Haut-Uélé. Toujours pour la même journée, deux nouveaux décès des cas confirmés ont été rapportés.

Par ailleurs, la RDC a enregistré 57 nouveaux cas confirmés sur 283 échantillons testés.

Depuis le début de l’épidémie déclarée le 10 mars 2020, le cumul des cas est de 28.199, dont 28.198 cas confirmés et 1 cas probable.

Au total, il y a eu 745 décès et 25.508 personnes guéries.

Les 23 provinces touchées : Kinshasa 20.277 cas ; Nord-Kivu 2.057 cas ; Haut-Katanga 1.869 cas ; Kongo Central 1.644 cas ; Sud-Kivu 880 cas ; Lualaba 784 cas ; Ituri 269 cas ; Tshopo 125 cas ; Haut-Uélé 103 cas ; Equateur 62 cas ; Nord-Ubangi 40 cas ; Maniema 20 cas ; Kasaï Central 17 cas ; Kwilu 9 cas ; Sud-Ubangi 7 cas ; Tanganyika 7 cas ; Kasaï-Oriental 7 cas ; Bas-Uélé 6 cas ; Kwango 4 cas ; Kasaï 2 cas ; Maï-Ndombe 2 cas ; Tshuapa 2 cas et Haut-Lomami 1 cas.

Autres nouvelles

* Capitaliser les acquis des Nouvelles technologies de l’information et de la communication en période de Covid-19. C’est ce à quoi sont appelées les femmes des médias de la RDC comme le recommande l’une des résolutions de la deuxième édition de la foire des femmes des médias tenue du 29 au 31 mars à Kinshasa, en marge des manifestations relatives au mois de la femme.

**En dehors de la RDC, au Brésil, c’est une véritable hécatombe. Le pays du Roi Pélé a enregistré, rien que pour le mois de mars 2 021, 66 500 décès dus au coronavirus. Et tout indique que la situation pourra s’améliorer en ce mois d’avril.

***Enfin, Israël élargit sa campagne de vaccination contre le Covid-19 et pourrait même, dès mai prochain, débuter de vacciner les adolescents de 12 à 15 ans. Cela, à la suite de l’augmentation, selon les responsables du système sanitaire de l’Etat hébreux, du nombre d’enfants hospitalisés.

Question

De quelle façon pandémie de Covid-19 accroît-elle pour les femmes les risques de subir les violences ?

Réponse

Le stress, l’interruption des réseaux de socialisation et de protection, la perte de revenus et les difficultés à accéder aux services peuvent exacerber pour les femmes les risques de subir des violences.

Action de partenaire

M. Eugène Kandolo est consultant en communications stratégiques, gouvernance, leadership et ménagement des médias. C’est le partenaire du jour à l’occasion de sa participation à la conférence organisée mardi 30 mars par le Bureau Conjoint des Nations unies aux droits de l’homme.

Excellente écoute :

/sites/default/files/2021-04/02042021-p-f-chroniqueweb.mp3

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner