Butembo : le maire demande aux manifestants de laisser la population exercer ses activités

Alors que plusieurs organisations de la société civile ont appelé la population à observer «10 jours sans activités», le maire de Butembo demande aux meneurs de cette campagne de laisser les habitants de la ville exercer leurs activités pour assurer leur survie.

«Nous ne devons pas accentuer la souffrance de la population», fait savoir Sylvain Kanyamanda, ajoutant qu’il est important de compatir avec les victimes des massacres de Beni sans pénaliser les activités socio-économiques. Le maire de Butembo dit craindre que la paralysie des activités dans la ville n’asphyxie l’économie locale.

«Nous demandons à toutes les corporations qui sont impliquées dans cette démarche de pouvoir cesser parce que la population a besoin de vaquer à ses occupations afin de gérer la survie quotidienne. Sinon, cette façon de faire risquerait d’empirer encore la situation que nous vivons aujourd’hui», argumente Sylvain Kanyamanda.

Plusieurs mouvements citoyens et organisations de la société civile ont décrété dix jours sans activités à Butembo depuis lundi pour exprimer leur condamnation des massacres des civils à Beni. Les activités sont paralysées dans la ville.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner