RDC : le gouvernement constituera des provisions budgétaires annuelles pour financer les élections

Le gouvernement constituera des provisions budgétaires annuelles pour le financement des élections et inscrira, chaque année dans le budget de l’Etat, des crédits nécessaires pour ce faire. Cette promesse a été faite lundi 26 avril par le Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde devant les députés à l’occasion de la présentation du programme du gouvernement.  

Selon M. Sama, l’exécutif assurera la disponibilité permanente de ces crédits, de manière à ne pas compromettre financièrement l’organisation cyclique des élections dans notre Pays.   

« En ce qui concerne le recensement et l’identification de la population, je tiens à préciser qu’il s’agit des opérations normales et ordinaires d’un Etat responsable, qui visent simplement à connaître le nombre de ses habitants et à doter chaque citoyen d’une carte d’identité pour des fins de gestion et de planification », prévient le Premier ministre avant de poursuivre :  

« Le Gouvernement, qui travaille pour l’organisation et la tenue des élections générales dans le délai constitutionnel, n’entend nullement conditionner celles-ci à la réalisation complète desdites opérations. »   

Concernant les réformes électorales et institutionnelles, le Premier ministre veut faire des élections un vecteur de paix, de cohésion et de progrès, plutôt qu’un motif de déchirement et un rendez-vous de la violence.   

« Le sacrifice consenti par notre peuple pour la tenue des élections démocratiques doit trouver sa juste contrepartie dans des scrutins transparents et crédibles. C’est à ce prix que nous allons consolider notre démocratie et garantir à chaque citoyen la jouissance de son droit constitutionnel d’influencer la gestion publique à travers le choix de ses élus », a indiqué Sama Lukonde.   

S’agissant de la réforme du système électoral, particulièrement à travers certaines modifications de la loi électorale, de la loi organique portant organisation et fonctionnement de la CENI et, le cas échéant, de quelques dispositions constitutionnelles pertinentes, le gouvernement encouragera la recherche du consensus au sein de la classe politique sur ces questions.  

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner